Un bonus-malus pour les téléviseurs ? (archive)

Publié le par evergreenstate

Un bonus-malus
pour les téléviseurs ?

Samuel Laurent (lefigaro.fr) avec Le Parisien
29/08/2008 | Mise à jour : 09:27 |
.

Selon Le Parisien, le gouvernement serait sur le point de mettre en place un système de bonus écologique sur les télévisions à écran plat. En cas de téléviseur trop consommateur, la hausse de prix pourrait atteindre 100€.

Après les voitures, les télés ? Le gouvernement avait fait savoir cet été qu'il voulait étendre le système du bonus-malus écologique à d'autres produits que les voitures. Le Parisien affirme vendredi dans ses colonnes que le premier de ces produits serait, dès le 1er janvier prochain, les téléviseurs à écran plat, LCD ou plasma.

Le quotidien explique que le système copierait celui mis en place pour les voitures : cinq catégories seraient distinguées en fonction de la taille de l'écran et de la consommation électrique de l'appareil. Chaque constructeur devrait étiqueter ses appareils en fonction de ces critères

Les moins bien notés seraient taxés jusqu'à 15%, ceux dans la moyenne à 7%. Selon un industriel interrogé par le journal, «un quart des références» du marché pourrait être taxées. Le système, évidemment, fonctionnerait aussi à l'inverse : les consommateurs ayant acheté un téléviseur plus respectueux de l'environnement (souvent plus cher), se verraient rembourser de 7% à 15% de son montant.

Si les seuils ne sont pas encore connus, industriels et distributeurs envisagent une hausse qui pourrait atteindre jusqu'à 100 € pour un appareil moyen. Hausse qui sera logiquement répercutée sur le prix de vente

 

6 millions de télévisions vendues par an

 

La mesure, qui pourrait, selon une source proche du dossier, rapporter jusqu'à 150 millions, s'annonce donc impopulaire, particulièrement dans une période où les Français changent massivement leurs vieilles télévisions à tube cathodique pour des appareils à écrans plats. Six millions de télévisions sont vendues chaque année en France.

Un argument pourrait toutefois aider Jean-Louis Borloo : des téléviseurs moins consommateurs d'électricité font baisser la facture. Selon une étude de 60 millions de consommateurs, les produits high-tech (ordinateurs, télévisions, adaptateurs TNT) consomment 14 milliards de kilowatts-heures par an, plus que les lave-linge et lave-vaisselle (10 milliards).

Au ministère de l'écologie, si on confirme qu'un «système» est bien à l'étude, on refuse l'appellation de taxe, préférant expliquer : «nous réfléchissons juste à un moyen d'inciter les gens à acheter des produits écologiques».

Reste aussi à savoir sous quel forme reverser les sommes collectées aux consommateurs ayant acheté un téléviseur plus «vert». Le gouvernement réfléchit à un système de coupon de réduction ou à un chèque de remboursement des impôts.   

.

Publié dans high tech

Commenter cet article