Message d' un français vivant aux US à propos de Notre Dame Des Landes (archive)

Publié le par evergreenstate

Realite structurale et economique du transport aerien International

Premiere realite

 

Aujourd’hui cette stategie d’optimisation  d’Air France continue!.

Mais puisque Monsieur Aumon parle de " en bordure de l’Ocean" ", c'est bien la qu'un aeroport devrait etre place avec decollage directement sur la mer, aux alentours de Pornic, relie par une liasion ferroviaire rapide qui existe deja jusqu'a Sant Gilles Croix de Vie. Cet aeroport sera bien plus accessible pour les Vendeens, et reduirait au maximum les nuisances sonores pout tout le monde, car on ne place pas un aeroport au milieu des populations que ce soit a Nantes ou NDDL quand on a l’ocean a 50 kms..

 

http://www.san.org/ en accueille  18  millions, alors que cet aeroport s'etend seulement sur 248 hectares, avec plus de 300 atterrissages en plein coeur au dessus de la ville, contre une cinquantaine de survols de Nantes et encore pas tous les jours. Avec ses  340  hectares, Nantes  a amplement d'espace  pour etre reamenage ou agrandit (si necessaire) a une fraction du cout d'un NDDL et etre l’aeroport chimerique du Grand Ouest de ceux qui en "revent".

Deuxieme realite

::: Ce n'est pas parce que l'on en construira un tout neuf que les avions vont se bousculer pour l'utiliser a l’ouverture et/ou dans un future lointain, car ce  ne sont pas les aeroports qui suscitent le traffic aerien , ce sont les compagnies aeriennes! Pour cela il faut  au moins l’un et/ou les deux criteres suivants : 

- Soit  une demande tres importante de passagers de/vers Nantes, ce  qui n'est  et ne sera pas le cas . Comme preuve, l’echec, eh oui! l’echec de la ligne low-cost Nantes-Francfort par manque de passagers car le tissu industriel,  economique Nantais et/ou  touristique de la region reste trop limite pour justifier des deplacements tout azimuts  aeriens de/vers Nantes, autrement il y a longtemps qu’il y aurait  d’autres vols sans meme agrandir et/ou reamenager son unique terminal.  

 - Soit  en plus, un  regroupement  sur Nantes de passagers en provenance de differentes villes de l’hexagone ou d'ailleurs, pour, de la, les acheminer par un systeme de correspondance rapide et  efficace (donc economiquement rentable) vers leur destinations finale, ce qui ne sera jamais le cas a  Nantes ou (NDDL) avec les deux principaux "hub" de  Roissy CDG et Londres Heathrow a une heure de vol de Nantes.

Troisieme Realite

: En 2007 Lyon a accueilli 7.3 millions de passagers contre 2.6 Millions pour Nantes. Lyon  est a deux pas de l'Allemagne et de la Suisse. C'est aussi  un passage naturel pour se rendre en l'Italie du Nord et vers la Mediterranee. Malgre cela, la liason directe Lyon -New York a capotee quatre fois  par faute de passagers dans une region Rhone Alpes autrement plus riche et plus industrialisee que Nantes et le Grand Ouest...Delta Airlines essaye une nouvelle fois depuis juillet dernier de la relancer en se partageant les couts cette fois-ci avec Air France. Ils peuvent se le permettre car ils possedent des creneaux d’horaires aux Aeroports JFKennedy et Newark, qui sont hors de prix pour les companies low cost pour y decoller et atterrir. . De plus, quand un creneau devient libre a New York, la competition est feroce pour l ‘avoir et c’est la direction de l’aeroport qui decide qui l’obtiendra..Une Low cost n’a pratiquement aucune chance avec les" poids lourds" du transport aerien. L’ancienne ligne Marseille-Nantes-New York etait possible car la Compagnie UTA (qui a disparu) avait deja des creneaux a New York.

Ailleurs qu’a Paris, seul l’aeroport de Nice en France dispose des vols direct sur New York avec Delta Airlines, en raison du positionnement de la region dans le tourisme international avec la Riviera, et Pornic n’est pas Nice.

Apres, Monsieur Aumom veut faire croire que  ca fonctionnera avec un flambant neuf a NDDL pour  Nantes  qui n'est pas Lyon  et Nice au point de vue industriel et touristique, et de plus  tres mal situee  geographiquement pour  en faire un hub  international et servi par qui? Soyons serieux! car encore une fois ce sont les Compagnies aeriennes qui font d’un aeroport  un Hub et non l'inverse! Air France a Roissy et a Amsterdam – Schipol, British Airways a Londres Heathrow, Delta Airlines a Atlanta  etc..

Quatrieme realite

: Ceux mal ou pas informes qui croient encore qu’avec un NDDL ils n’auront plus a aller a Paris (ou que les Parisiens viendront a NDDL), je rapporte ci-dessus les propos de  M. Jean-Cyril Spinetta le patron d’Air France dans son rapport du 12 Decembre 2000 au Senat.

 " Soulignant le redressement spectaculaire d'Air France depuis la perte de 140 millions de francs enregistrée en 1996-1997, M. Jean-Cyril Spinetta a précisé que cette amélioration de la rentabilité était d'abord liée à la mise en place d'un nouveau programme de vols permettant d'optimiser l'utilisation des appareils. Il a indiqué qu'un quart des destinations long courrier avait été supprimé, mais que les fréquences avaient été densifiées, ce qui avait permis une croissance de 40 % malgré une fermeture du quart des lignes. Il a ensuite rappelé qu'Air France avait su mettre en place une plate forme de correspondance à Roissy-Charles de Gaulle pour ses vols moyen et long courrier, soulignant qu'aucune compagnie ne pouvait espérer survivre sans ce type d'organisation, comme le montraient les difficultés de British Airways, dont les activités sont fractionnées entre les deux aéroports londoniens".

Publié dans notre dame des landes

Commenter cet article